A l’approche de Hanouka, les enfants de toutes les classes ont écouté le conte de Isaac Bashevis Singer : Zlaté la chèvre.
 
Rose Bacot a présenté ce conte, empreint de poésie, d’humour au son de la clarinette Klezmer.
 
L’alternance entre la voix et la clarinette Klezmer a permis à chacun de prendre un temps de rêve, de s’approprier le récit en laissant voguer l’imagination.
 
 

« Il était une fois une chèvre qui s’appelait Zlaté. Il y avait aussi un petit garçon  Aaron. 

Ils  étaient partis. Aaron  voulait vendre Zlaté au boucher. Mais il y eut une   tempête. La chèvre était blanche et s’enfonçait dans la neige. Aaron avait froid.

Soudain il voit un gros tas de foin. Il se construit une   maison. Il y reste 4 jours et à la fin du quatrième jour, Aaron annonça à Zlaté que   jamais il ne la quittera. Puis ils rentrent chez eux.  

Quand ils arrivent chez   eux tout le monde fait la fête car toute la famille était attachée à la chèvre et ils avaient eu très peur pour Aaron. »

Keren Amouyal – CE2

 » J’ai  adoré le spectacle de la clarinette. C’était  très émouvant et très doux. L’histoire était très belle, j’ai bien aimé.

Il a beaucoup neigé, il y avait une grande tempête mais Aaron, le petit garçon de l’histoire, avait  trouvé du foin pour se réchauffer avec sa chèvre. 

La chèvre  Zlaté a pu se  nourrir.  Ainsi Zlaté a eu les  pis bien gonflés et a donné son lait à Aaron. Lorsque la tempête s’est calmée,   Aaron a retrouvé son chemin pour rentrer chez lui avec sa chèvre. Ils  vécurent une longue vie ensemble. »

Dan Attal – CE2

La clarinette conte : Zlaté la chèvre
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *